Plaquette de Traitement des eaux hydrocarburées

PLB Environnement
Elle est là !

La toute nouvelle plaquette de PLB Environnement sur notre section Traitement des eaux hydrocarburées, dont nous vous présentons ici le contenu :

PLB Environnement a été créé en 2018, par Anthony Leroy. Le groupe PLB, soucieux de faire avancer la cause écologique et le développement durable s’est donc lancé un nouveau défi en développant cette filiale et ses trois pôles de compétences, parmi lesquels on trouvera le traitement des eaux hydrocarburées provenants de la réfection de voiries.

Ces eaux de lavage sont principalement polluées par des matières en suspension (huiles, lubrifiants, micro organismes ou métaux lourds) et doivent impérativement être traitées convenablement avant d’être réutilisées ou rejetées dans le milieu naturel.

Il existe des systèmes de traitement spécifiques. Ces installations permettent une dépollution et une remise à disposition immédiate de l’eau, ce qui constitue donc une qualité majeure dans l’optique du respect de l’environnement. Cela représente également un avantage économique certain, car l’eau peut enfin être réutilisée « en boucle ».

PLB accompagne ses clients depuis la mise en place jusqu’au retrait du système, en passant par tout le process de dépollution et l’analyse en laboratoire de l’eau et des boues hydrocarburées après traitement.

Dans notre process, c’est au total quatre phases de filtration différentes qui garantissent un résultat optimal pour la réutilisation des eaux de lavage. Cette solution consiste en fait à apporter à nos clients une solution clé en main assurée par des opérateurs spécialement formés.

La première phase du procédé consiste à mettre en place l’unité de traitement en installant la benne sur un sol stable et sécurisé grâce à notre 8×4 ampliroll. Le raccordement électrique est ensuite assuré par un de nos opérateurs formés. Les eaux à traiter sont alors déchargées dans le bac et subissent une première filtration grossière par leur passage dans un tamis dégrilleur.

Dans le premier bac, les eaux sont ensuite brassées et un floculant est ajouté afin d’agglomérer les polluants. Les boues formées décantent alors au fond de la cuve, tandis que les eaux traitées sont transférées dans le deuxième bac où elles subiront une seconde phase de floculation.

Puis les eaux sont pompées en surface pour atteindre le troisième et dernier bac contenant deux big-bags filtrants dont le seuil de filtration est de 80 µm. Les derniers flocs en suspension y sont piégés et les eaux filtrées s’écoulants de ces big-bags sont stockées dans ce troisième compartiment.
Elles sont ensuite transférées dans un camion citerne ou une laveuse pour leur prochaine réutilisation.

Le procédé sera répété et permet ainsi une réutilisation « en boucle » économique et eco-responsable des eaux de lavage. Si nécessaire, elles pourront aussi être rejetée dans le milieu naturel avec l’approbation d’un organisme de contrôle.

Les boues floculées sont récupérées et envoyées dans un centre agréé pour être éliminées. Elles sont envoyées, ainsi que les eaux dépolluées en laboratoire pour analyses. Les résultats détermineront notamment la possibilité de rejeter les eaux dans le milieu naturel et d’envoyer les boues pour élimination dans un centre en particulier.

L’unité de traitement, quant à elle, est enfin démontée et rechargée pour nettoyage.

Actualités récentes

Partager ce contenu

Le reste de l'actu

  • CHAUXMAX !

    PLB révolutionne les travaux de préparation avant la mise en œuvre d'enrobés !

  • Nouvelle filiale LTP

    Pour vos interventions de nuit, LTP vous propose sa gamme d’éclairage LUMAPHORE® LED.

  • Bonnes fêtes !

    Toute l'équipe du Groupe PLB se réunit pour vous adresser ses vœux les plus chaleureux.